Accueil
Plan du site
Livre d'or
Note de l'auteur
Sauvons la mémoire
Les Ponts
Le port du Naveix
La rue du Masgoulet
La rue du Rajat
Enfants de la Vienne
L'usine électrique
Pont Saint Etienne
Documents
Rue du Naveix
Les Ponticauds
Les Laveuses
Divers
La fin du quartier
Le long de la Vienne
Vidéo port du Naveix
Colo de Plainartige
Formulaire de contact

 

Aujourd'hui , la ville de Limoges et quelques bonnes volontés ont remis au goût du jour la fête de la vienne.
 
Mais à part le feu d'artifice magnifique sur le pont Saint Etienne et quelques animations que la ville offre comme pour se faire pardonner la destruction du quartier , il n'y a plus de naveteaux , plus de bouquetiéres , plus cet esprit des ponts qui faisaient de cette fête un immense moment de bonheur.
 
Et même si on a reconstruit une guinguette sur le port , croyant faire renaître la crotte de poule de ses cendres , je vous mets au défi d'y consommer en disant au patron comme on aurait dit a la Cathe , je te paierai a la fin du mois.
 
Aujourd'hui on peut voir , parmi les nombreux promeneurs des bords de vienne , de vieux messieurs et de vieilles dames qui , le regard perdu dans le vague , semblent regarder des choses que les autres ne voient pas.
Et si au hasard de leurs pas , ils rencontrent une vieille connaissance , leurs yeux s'illuminent comme aux plus beaux jours et immuable ils commencent leurs Phrases par, tu te souviens " 
 
Qu'ils se rassurent , les enfants des " Enfants de la Vienne " , se souviennent et comme eux , quand ils se proménent sur le port du Naveix , ils regardent en direction de la rue du Masgoulet , de la rue du Paradis , et de la maison hanté , de l'usine électrique et du plongeoir du bassin de natation au bas des " Jeunesses Coop " de l' " U . P " et de l'usine GDA.
 

  

 

 

Parfois même , ils croient entendre les sabots de l'âne Poulou de la marchande de porcelaine .

 

 

Dans les années 1970 , les grandes démolitions du Quartier des Ponts commencent.
 
Toute une Histoire va se terminer .
Toute une culture disparaitre .
 
( je cite ) nous regrettons que l'étude sur le quartier des ponts et son aménagement aprés sa déstruction n'est pas donné lieu à une consultation .
 
Il n'y a eu aucun dialogue avec les associations qui ont animé ce quartier pendant de longues années.
Petit a petit le quartier a été vidé de sa population qui a été disséminée aux quatre coins de Limoges , suivant en cela la construction de ses H.L.M où nous avons été relogés.


Les bulldozers sont dans la rue du Naveix ,
 
les vieilles maisons du Port et l'auberge de la crotte de poule font dèjà parti du passé.
En écrasant ces maisons ce n'est pas seulement des vieilles pierres que l'on a détruit , mais aussi la vie des Ponticauds.
 


Les espaces vides remplacent les habitations . ( au fond l'usine de porcelaine GDA )
 


Aujourd'hui tout a disparu .
 
 Rien ne subsiste de ce qui a été la vie , l'âme de ce quartier .
Démolies ces rues qui étaient très populeuses .
Même l'usine thermique E.D.F , qui donnait un ton industriel dans le coin , avec sa cheminée de 60 mètres .
C'était un merveilleux chef-d'oeuvre dont la crête était visible de toute la ville . je me souviens du jour de la libération de Limoges , le 21 aout 1944 , un ouvrier avait hissé le Drapeau Tricolore tout en haut de cette cheminée .On le voyait de loin. 
Oui , aujourd'hui tout est rasé .
Le port du Naveix lui même , où rien n'indique ce qu'il a été , ni quelle fut son activité , n'est plus maintenant qu'une place en bordure de vienne .
tous les Anciens ayants habité ces rues disparues sont relogés dans différentes parties de la ville.
Tous ces changements ont sans doute été nécessaires , tout change , autres temps autres moeurs , mais on aurait pu garder quelques vestiges de ce quartier rappellant le passé , comme par exemple une de ces vieilles maisons avec son balcon en bois qui était tourné vers la rivière. ( J.B.C )
 
       




Le port du naveix en plein travaux !
Les engins chenillés ont voulu écraser , griffer , faire disparaitre ce quartier. Ils y sont parvenus , mais a quelle prix ! combien de Ponticauds ont eu le coeur arraché par ce spectacle.
 



Le Port du Naveix n'est plus qu'un terrain vague.
 Dans quelques années il deviendra un lieu de promenade pour les Limougeauds . Rien , absolument rien , ne rappellera son passé.
 
 

 

les enfants de la Vienne  |  ponticauds@wanadoo.fr
ponticauds, Limoges, enfants de la Vienne