Accueil
Plan du site
Livre d'or
Note de l'auteur
Sauvons la mémoire
Les Ponts
Le port du Naveix
La rue du Masgoulet
La rue du Rajat
Enfants de la Vienne
L'usine électrique
Pont Saint Etienne
Documents
Rue du Naveix
Les Ponticauds
Les Laveuses
Divers
La fin du quartier
Le long de la Vienne
Vidéo port du Naveix
Colo de Plainartige
Formulaire de contact

 

" Les enfants de la vienne " ont été créé en 1907 par Louis Goujaud , l'amiral du port du naveix. 

La natation était le sport favori de toute la jeunesse des ponts.
Et il y en avait des jeunes à cette époque ! Les soirs d'été et les samedis et dimanches , ils descendaient de toutes les rues avoisinantes , mais aussi de beaucoup plus loin et s'en donnaient à coeur joie. La vienne n'était pas polluée comme aujourd'hui.
c'était un véritable spectacle pour le profane de voir tous ces corps en mouvement en même temps dans l'eau claire ! Les petits , dès l'age de quatre ans barbotaient déjà sous la surveillance des aînés et plus spécialement de Michel Colombeau et de son frère Camille.
 
 Sous leur contrôle et avec les conseils de ces merveilleux éducateurs , ces jeunes faisaient de rapides progrés.
était consacré nageur celui qui faisait la traversée de la vienne et plongeait correctement.
   
CLIQUEZ POUR AGRANDIR

 

Fête du pont saint Étienne - 1936-1937 - CLIQUEZ SUR LA PHOTO pour l'agrandir -

   

quelques enfants de la vienne ( 1950 ) , à coté du bassin de natation qui se trouvait sur la rive gauche de la vienne.
 

chanson des enfants de la vienne :
Notre Arabie aujourd'hui est en liesse , de tous cotés l'on entend chanter d'un air entrainant le gai soleil  , l'amour et la jeunesse .
En ce jour d'été , aux ponts c'est la gaîté , car des enfants de la vienne c'est la fête , joyeux vivats.
Il faut que la joie règne , en avant dansons la tratra.
C'est aujourd'hui la fête de la vienne ,
les ponticauds sur leurs bateaux chantent a perdre haleine ce gai refrain qui célèbre en ce jour la fête des ponts , filles et garçons , chantez , chantez toujours.
Dés le matin , au doux son des chabrettes , passent dans les rues des ponts jeunes filles et garçons , offrant des fleurs , a leur simple couleur rouge coquelicot , couleur des ponticauds .
Et le soir sur la vienne , défilent nos gais bateliers. Ils ont la mine fière nos joueurs et nageurs altiers.
C'est aujourd'hui la fête de la vienne , les ponticauds sur leur bateaux chantent a perdre haleine.
De cette fête , gardons le souvenir , en espérant que bien des ans la verront revenir .
  
 
 


La société " les enfants de la vienne " avait son siége rue du Naveix. cette société apportait aux habitants des ponts une animation avec des fêtes nautiques et des rencontres inter-clubs , car " les enfants de la vienne " était avant tout une société de natation.
la tenue vestimentaire des adhérents , trés belle , était composée d'une chemise et d'un pantalon blanc. Une ceinture rouge et une casquette type officier de marine complétaient l'ensemble.
Ils avaient une flotille qui se composaient de plusieurs bateaux à fonds plats de couleur blanche avec une bande rouge à la partie supérieure.
le bassin de natation où avait lieu les épreuves et les cours se trouvait face au port du naveix en contrebas de la terasse des " jeunesses coop "
 



Un nageur : sur le maillot de bain la lettre E des " enfants de la vienne "


Quelques nageurs et nageuses des " enfants de la vienne "
 


Les bouquetiéres : Le matin de la fête des ponts , elles passaient dans les rues avec leurs bouquets.
 
La fête de la vienne , ou fête du pont Saint Etienne , fut la plus suivie et la plus populaire des fêtes de Limoges. Elle se perd dans la nuit des temps.
 
C'est le canon du port du Naveix qui annonçait le début de la fête.
Tout Limoges se pressait sur les bords de vienne.
 
Le plus émouvant étant le rassemblement des mousses du port du Naveix en grande tenue traditionnelle , chemise et pantalon blanc , ceinture de flanelle rouge , casquette de marine et mouchoir sur la nuque.
Ces enfants allaient remonter vers la ville en chantant la chanson des " enfants de la vienne "
l'aprés midi toute la ville assiste au défilé de bateaux fleuris où l'imagination et le bon goût des ponticauds se sont donnés libre cours. 
Ces mêmes bateaux , nous les retrouverons la nuit venue , brillants des mille feux de multicolores lanternes vénitiennes , ravivés par les fusées colorées d'un feu d'artifice , cepandant que le vieux pont Saint Etienne , illuminé lui aussi par des centaines de lanternes tremblotantes , se reflétant dans l'eau , lui donne un aspect féerique et iréel.
 
plus tard , l'éléctricité fournie par l'usine électrique toute proche va lui donner un éclat plus vif , tout en lui faisant perdre un peu de sa poésie.
la foule se mettait a hurler quand le chef d'orchestre de la fête ordonnait l'embrasement général.
 
La vienne et les vieilles pierres semblaient alors en feu.
 
Ces fêtes étaient aussi l'occasion pour les ponticauds de danser leur danse rituelle , la " tratra "
(ce texte est extrait du livre de Jules Tintou " les quartiers des ponticauds a Limoges ")    
 
glossaire : Le non de Naveix , rue du Naveix , port du naveix , ne vient pas bien sur du célèbre légume , mais du nom latin " navis " qui signifie bateau .  d'où...... nave , navy , naveix.
le quartier du naveix .......le quartier des bateaux.
les mousses du port du Naveix . les mousses étaient les enfants mâles des naveteaux. 
 
naveteaux. les naveteaux étaient les habitants du quartier du naveix.
 
 


Un de mes oncles en grande tenue .


" c'est aujourd'hui la fête de la vienne , les ponticauds sur leurs bateaux chantent a perdre haleine "   ici une jeune fille ( bouquetiére ). Madeleine WISSOCQ .




 


 



Le bassin de natation des enfants de la vienne qui se trouvait en face du port du naveix et au bas du bâtiment des jeunesses coop ( a gauche ) et de l' U P  ( a doite )



Michel Colombeau : , Michel avec son frére Camille ont pendant de longues années animés et dirigés les " enfants de la vienne "
 
 


Mes 4 oncles avec les nageurs des "enfants de la vienne " dans les années 40.







En 1958 sur le port du Naveix , il y avait aussi le basket .

  

du club de basket des jeunesse coopérative des années 60.

 un groupe du club de basket des jeunesses coopératives dans les années 60


Des ponticauds avec des bouquetiéres .
 


Des enfants de la vienne , grands et petits , posent pour la photo souvenir.


Baptiste Vergne , il sautait dans la vienne enfermé dans un sac , du haut d'un plongeoir de 8 métres et se libérait avec un simple couteau. il avait nommé son numéro le saut de Monté-Cristo. Il avait une variante a ce numéro , il faisait la même chose, mais avec le sac enflammé avec de l'essence . 


Entrainement de natation sur la vienne , millieu des années 40 .


Depuis tout petit , les ponticauds et les enfants de la vienne vivaient avec , et sur l'eau . Rien de surprenant donc a cette vocation de sauvetage.


En 1958 des dirigeants des enfants de la vienne avec des plus jeunes. En bas de la rue du Naveix.



Jour de fête aux ponts , 2eme en partant de la gauche, Madeleine WISSOCQ , au centre, mon Grand Père Julien WISSOCQ .


A l'emplacement de leur bassin , des nageurs et nageuses des " enfants de la vienne " posent pour l' objectif du photographe , et par la même pour la postérité.

 



Quelques nageurs au bas des escaliers qui partaient du bassin de natation et qui allaient aux " jeunesses coop "
Si la natation était l'activité principale de la société " les enfants de la vienne " celle-ci participait aussi à beaucoup d'autres activités , surtout lors des festivités organisées par la ville , dont le carnaval , en présentant un char toujours primé en bonne place.


Le char des enfants de la vienne , lors d'un carnaval a Limoges .
 
 
 

 
 

 

les enfants de la Vienne  |  ponticauds@wanadoo.fr
ponticauds, Limoges, enfants de la Vienne